Publicités

Un rêve en Cage

Dream Scenario

Aaaah quel acteur fascinant ce Nicolas Cage ! Capable de jouer dans de nombreux navets qui pullulent en DTV (« Usurpation », « Code 211 »…) et d’autres réussites sorties aussi au cinéma (« Renfield ») où nous pouvons admirer son talent (« Mandy », « Pig », « Un Talent en or massif »). Alors dans quelle catégorie allons-nous ranger « Dream Scenario » sorte d’histoire kafkienne signée Kristoffer Borgli et produite par A24 ?

Plongeons dans les rêves en compagnie de Nicolas Cage !

Critique « Dream Scenario » (2023) : Un rêve en Cage - ScreenTune
© 2023 - A24 & The Searchers

Synopsis :

Paul Matthews, un banal professeur, voit sa vie bouleversée lorsqu’il commence à apparaître dans les rêves de millions de personnes. Paul devient alors une sorte de phénomène médiatique, mais sa toute nouvelle célébrité va rapidement prendre une tournure inattendue… 

Kristoffer Borgli s’est déjà taillé une belle réputation bien bizzaroïde avec ses deux premiers long-métrages sur la scène internationale avec notamment la comédie diaboliquement satirique « Sick of Myself » qui abordait déjà le concept de recherche de célébrité pour palier à une vie bien trop banale.

Critique « Dream Scenario » (2023) : Un rêve en Cage - ScreenTune
© 2023 - A24 & The Searchers

Son troisième film lorgne encore une fois avec cette quête de reconnaissance et de célébrité, le postulat de départ de « Dream Scenario » est intriguant et déboussolant, comment un homme ordinaire enfermé dans une routine de famille et de travail devient la coqueluche et le centre d’intérêt du monde entier et des marques à travers les rêves.

Critique « Dream Scenario » (2023) : Un rêve en Cage - ScreenTune
© 2023 - A24 & The Searchers

Une sorte de « Mème » un peu comme celui de John Travolta dans « Pulp Fiction », Nicolas Cage apparaît dans les rêves et il ne fait rien, il reste là observant la scène sans y prendre part. Un phénomène inexpliqué (qui ne le sera pas et tant mieux) qui fait le « Buzz » et deviendra très vite un enfer pour son protagoniste.

Parce que oui, « Dream Scenario » jouit d’une idée brillante de Kristoffer Borgli sur le papier mais peut-elle être bien développée et menée à bon port avec une conclusion satisfaisante ? On en a vu de nombreux films au potentiel certain se vautrer en beauté, la faute à un traitement insuffisant ou une histoire mal retranscrite.

Critique « Dream Scenario » (2023) : Un rêve en Cage - ScreenTune
© 2023 - A24 & The Searchers

Heureusement pour nous, « Dream Scenario » navigue dans un entre-deux, passé une introduction intéressante et humoristique, le film cultive habilement son ambiance bizarre et parvient à se forger une belle identité dans ses 30 premières minutes même s’il pâtit énormément des références qui l’ont précédé comme « The Truman Show » de Peter Weir, « Dans la peau de John Malkovitch », « Adaptation » ou « Her » de Spike Jonze qui nous empêchent d’être totalement immergés dans le récit.

Critique « Dream Scenario » (2023) : Un rêve en Cage - ScreenTune
© 2023 - A24 & The Searchers

Pourtant « Dream Scenario » prend son sujet à bras le corps avec une belle volonté pour nous montrer les dérives de notre époque, de la société du spectacle et toute son hystérie collective que l’on peut trop souvent retrouver sur les réseaux sociaux lorsqu’un phénomène explose !

Borgli questionne la croissance d’un tel phénomène, comment on peut l’utiliser, surfer sur la vague et la mode (trends) du moment (la très belle scène avec l’agence de pub avec Michael Serra) avant que cette tendance ne s’épuise. Il faut battre le fer tant qu’il est chaud comme on dit !

Critique « Dream Scenario » (2023) : Un rêve en Cage - ScreenTune
© 2023 - A24 & The Searchers

Malheureusement, « Dream Scenario » parle de tout cela de façon trop édulcorée et ne va pas encore assez au fond des choses pour vraiment nous percuter avec efficacité.  

Comme déjà mentionné, le long métrage Borgli reste dans un entre-deux, en naviguant trop souvent entre tous les genres sans vraiment en choisir un. Tantôt drame suffocant, tantôt thriller pseudo horrifique ou comédie, « « Dream Scenario » ne choisit pas vraiment sur quel thème danser alors que la satire noire aurait été la direction parfaite à prendre.

Critique « Dream Scenario » (2023) : Un rêve en Cage - ScreenTune
© 2023 - A24 & The Searchers

À travers cette distribution de tous les maux de notre société, il y a bien sûr en première ligne un acteur exceptionnel !

Nicolas Cage est tout simplement éblouissant, lui le fils de professeur, campe un enseignant universitaire drôle, touchant et fou à la fois. L’acteur de « Volte-Face » joue habilement de son faciès culte (Grand sourire, yeux écarquillés, cris) pour nous offrir une de ses plus belles prestations de ces dernières années.

Critique « Dream Scenario » (2023) : Un rêve en Cage - ScreenTune
© 2023 - A24 & The Searchers

« Dream Scenario » est une œuvre ambitieuse, très sympathique parfois absurde sur toutes les dérives de notre société et cette recherche de reconnaissance.

Cependant, Borgli aurait pu oser davantage et aller encore plus loin dans son concept pour véritablement marquer les esprits malgré tout le talent d’un Nicolas Cage encore une fois bouleversant.

NOTE :

0 /10

Une note qui reflète bien notre vision, un postulat de départ intriguant et prometteur qui ne va pas au bout de son idée et qui manque d’une certaine émotion dans son propos mais qui vaut surtout le détour pour le plaisir de revoir le talent de Nicolas Cage dans des films ambitieux artistiquement !

Julien Legrand – Le 21 janvier 2024

Sources Photos : 

© 2023 A24 & The Searchers

Vous pourriez aussi aimer :

Portrait Nicolas Cage: The Crazy Man.

Une carrière longue comme le bras qui aura connu des hauts et des bas, parfois très bas. Nicolas Cage c’est un jeu excessif, hyper expressif, un regard de fou dangereux mais surtout une performance démente dans « Leaving Las Vegas » couronnée d’un Oscar du « meilleur acteur ». Retour sur la carrière d’un acteur démesuré, fiévreux et un peu oublié mais ô combien attachant.

Lire plus »

contact.screentune@gmail.com