Chris Hemsworth en mode «Call of Duty » !

Tyler Rake (Extraction)

Netflix ressort pour notre plus grand bonheur ou pas un nouveau film d’action après « 6 Undergrounds » porté par Ryan Reynolds de ce bon vieux Michael Bay. On se retrouve ainsi devant « Tyler Rake » (en VO : « Extraction ») porté par Chris Hemsworth, première réalisation de Sam Hargrave, ancien cascadeur ayant officié sur pas mal de longs métrages signés Marvel et produit par Joe Russo, réalisateurs des derniers « Avengers Infinity War » et « Endgame ».

Un cocktail explosif d’actions, déjà un immense carton sur la plateforme (film le plus regardé pour une production originale Netflix) et dont une suite serait déjà en préparation.

Un succès amplement mérité ou un sentiment de déjà vu ?

Synopsis :

« Extraction » relate les aventures de Tyler Rake (Chris Hemsworth), un mercenaire australien qui n’a plus rien à prouver ni à perdre et qui est recruté pour sauver le fils d’un puissant caïd de la mafia de Bombay, enlevé par des trafiquants de drogue concurrents. Tyler se rend à Dacca, au Bangladesh, pour tenter de libérer l’adolescent. Mais évidemment rien ne fonctionne comme prévu ! 

Comme déjà mentionné, « Extraction » a été scénarisé par Joe Russo (un des deux frères qui ont réalisé les derniers « Avengers » et « Civil War »). C’est l’adaptation d’un roman graphique (« Ciudad ») que les deux frères Russo ont écrit il y a six ans environ.

Pour sa première expérience derrière la caméra, Sam Hargrave tente de copier ses cousins de John Wick mais tombe également dans les pièges de pas mal de productions bourrin. Le néo-cinéaste emballe un film il est vrai sans temps-mort soutenu par des scènes de bagarres nerveuses et filmées avec énergie et panache. Le réalisateur va littéralement au contact, au plus près de l’action en offrant des séquences violentes et sanglantes dans la continuité de la saga « John Wick » mais sans le troisième degré propre à ce bon vieux Keanu Reeves.

Chris Hemsworth hérite d’un personnage plus sombre et plus perturbé que son dieu asgardien Thor avec aussi une évocation de son bonheur perdu imité des mains dans les blés de « Gladiator ».

Si on élimine ce rythme soutenu grâce aux scènes d’action, le scénario n’a rien de très recherché et sent même le réchauffé. Une idée qui n’est pas sans rappeler le très bon « Man on Fire » de Tony Scott avec l’excellent Denzel Washington mais la similitude s’arrête à l’action car à Thor (à tort) Chris Hemsworth livre une prestation privée de son humour pince-sans-rire habituel qui n’égale en rien la performance de ce cher Denzel.

À trop se concentrer sur une mise en scène particulièrement explosive et ultra spectaculaire qui multiplie les poursuites, cascades et autres fusillades, Sam Hargrave en a oublié la direction d’acteurs. Ne laissant comme vrais moments de mise en scène que celles partagées entre Hemsworth et David Harbour, (l’interprète du personnage de Jim Hopper de la série « Stranger Things »). Enfin avouons, sans trop dévoiler le sujet, qu’on a un peu de mal à imaginer autant de policiers corrompus prêts à tout pour une cause aussi improbable tandis que Dacca et le Bangladesh peuvent se faire du souci pour leurs futurs touristes.

Si « Tyler Rake » n’innove visiblement pas il a le mérite de répondre aux attentes des amateurs de films d’action à forte concentration de testostérone qui en d’autres temps se presseraient au cinéma. Un chouette moment qui sent pourtant le réchauffé. Aussi vite vu, aussi vite oublié.

Note : 6/10

Yves Legrand – Le 5 mai 2020

Vous pourriez aussi aimer :

contact.screentune@gmail.com

Fermer le menu