Publicités

Do you like scary movie again ?

Scream

Quand on évoque certains films on dit souvent celui-là à bouleverser les choses et le premier Scream sorti en 1996 et son créateur le regretté Wes Craven ont transformé le petit monde du slasher en modelant et fusionnant plusieurs genres pour nous offrir un spectacle jubilatoire.

À la fois drôle et sanglant tout en reprenant les marqueurs du slasher mais en brisant et ridiculisant ceux les codes préétablis par ses aînés.

Le film au vu de son succès financier et critique, s’est vite transformé en franchise mais malheureusement après l’épisode 4 qui n’a pas convaincu et après la mort de son créateur Wes Craven ; la franchise va tomber peu à peu dans l’oubli.

Après 11 longues années d’attente, quelqu’un d’autre a enfin ré-enfilé le masque de Ghostface et certains jeunes insouciants de Woodsboro auront peut-être droit à un certain appel au bout duquel on leur posera une question que l’on vous pose aussi « do you like scary movie ? »

Critique « Scream » (2022) : Do you like scary movie again ? - ScreenTune
© 2022 Sony Pictures Belgium

Synopsis :

Vingt-cinq ans après que la paisible ville de Woodsboro a été frappée par une série de meurtres violents, un nouveau tueur revêt le masque de Ghostface et prend pour cible un groupe d’adolescents. Il est déterminé à faire ressurgir les sombres secrets du passé.

L’attente aura été longue mais revoilà Ghostface, malheureusement sans Wes Craven aux commandes celui-ci est remplacé par un duo de réalisateurs Matt Bettinelli-Olpin et Tyler Gillett à qui l’on doit le sympathique film d’horreur « Ready or Not » reprennent le flambeau de la franchise et on peut déjà vous le dire ; ils ont été très respectueux de « Scream » ainsi que de ses origines car il ne faut pas oublier que « Scream » (la franchise) est inspirée par « Halloween », « Vendredi 13 » ou encore « Black Christmas ».

Critique « Scream » (2022) : Do you like scary movie again ? - ScreenTune
© 2022 Sony Pictures Belgium

Comique mais viscéral, drôle mais sanglant ; « Scream » est un film contrasté et cette nouvelle mouture l’est également, les réalisateurs n’ont rien révolutionné respectant surtout l’essence du premier film d’ailleurs les « clins d’œil » y sont nombreux et le retour des anciens acteurs David Arquette, Neve Campbell et Courtney Cox est encore plus qu’apprécié et renforce ce ressenti.

Ce come-back des têtes connues de la saga est agréable sans pour autant accaparer l’intrigue laissant leurs places à Ghostface et à un casting plus jeune emmené par Melissa Barrera In the Heights »), Jena Ortega, Dylan Minnette (premier « Don’t Breathe ») et Jack Quaid (« The Boys » et oui pour les curieux fils de Dennis Quaid)

Critique « Scream » (2022) : Do you like scary movie again ? - ScreenTune
© 2022 Sony Pictures Belgium

Le duo de réalisateurs s’est plutôt concentré à dépoussiérer le mythe là où il le fallait, le film garde cette esprit « faux-nanar » s’auto-dénigrant sans restreinte et jouant avec les codes durant les scènes plus angoissantes, le film ajoute un aspect comique par l’intermédiaire de « Stab », parodie de lui-même dans son histoire déjà présente dans les précédents épisodes. Grâce à ces petites touches, certaines scènes sont certes effrayantes mais vous laisseront échapper un léger rire (pas toutes les scènes, on vous rassure, c’est un film horreur).

« Scream » (version 2022) souffre d’un manque d’impact dans sa conclusion par rapport à ses aînés mais comme on vous l’a dit, il reste très contrasté, son manque de grandes envolées de suspense peut s’expliquer par la prévisibilité de son côté « whodunit » qui a rendu populaire Agatha Christie.

Cependant malgré cette petite faiblesse, cette nouvelle version suit sa trame sans trop se reposer sur les autres épisodes, utilisant « le passé » pour mieux introduire les références et le récit de ce nouvelle relecture.

Critique « Scream » (2022) : Do you like scary movie again ? - ScreenTune
© 2022 Sony Pictures Belgium

Vendu comme un « relaunch », « Scream » (2022) est un bon mélange entre le passé et le présent, une savoureuse toile horrifique pour les passionnés et les nouveaux venus qui sans aucun doute leur donnera l’envie de découvrir les premiers opus de la franchise signés Wes Craven ; un savant mélange.

Un sanglant mélange des genres pour ce début de nouvel an à aller voir avec un bon popcorn entre les mains mais n‘oublier pas de couper votre téléphone on ne sait jamais un faux numéro peut vite gâcher une bonne soirée.

Note : 7/10

Commentaire post-critique :

Ce « Scream » édition 2022, nous a beaucoup rappelé le premier, comique avec des commentaires acerbes à souhait, un bon moment au cinéma et c’est assez rare pour un slasher actuellement.

Loïc Legrand – Le 12 janvier 2022

Sources Photos :

  • © 2022 – Sony Pictures Belgium

Vous pourriez aussi aimer :

Critique « It Lives Inside » (2023) : Jack in the box! - ScreenTune

Critique « It Lives Inside » (2023) : Jack in the box!

Premier long métrage de Bishal Dutta, un réalisateur indien connu et récompensé une dizaine de fois pour ses nombreux courts-métrages, « It lives inside » prend prétexte d’une entité spécifique à une culture pour tenter de renouveler le genre fantastique.

Notre critique à défaut de vase brise le bocal à Pishacha !

Lire plus »

contact.screentune@gmail.com