Publicités

Sueurs Noires !

Misanthrope 

« Misanthrope », « To Catch a Killer » en anglais ou « Chasse au tueur » (au Québec) de Damián Szifrón est porté par l’actrice et militante écologiste Shailene Woodley.

Notre critique d’un film maîtrisé qui nous a donné des sueurs…noires !   

Critique « Misanthrope » (2023) : Sueurs Noires ! - ScreenTune
© 2023 Vertical Entertainment / Filmnation

Synopsis :

Baltimore, soir de réveillon ; alors que la population s’extasie sur les feux d’artifice, trente personnes au hasard dans la ville sont froidement abattues par un sniper invisible… Eleanor Falco, (Shailene Woodley) une jeune enquêtrice qui traîne un lourd passé, est appelée sur les lieux d’où les tirs ont été commis. Toutes les instances de police et le FBI se lancent alors dans une chasse à l’homme sans précédent, mais face à l’imprévisible mode opératoire du sniper, l’enquête piétine rapidement. Comprenant intuitivement la logique de l’assassin, Eleanor est recrutée par Geoffrey Lammark (Ben Mendelsohn), l’agent du FBI chargé de l’enquête. De plus en plus impliquée dans l’affaire, Eleanor se rend compte que ses propres démons intérieurs peuvent l’aider à cerner l’esprit de ce tueur si singulier…

Le cinéaste argentin Damián Szifrón (« Les nouveaux sauvages ») met en scène avec efficacité ce thriller implacable qui analyse avec rigueur les procédures lentes et laborieuses d’une enquête vouée, semble-t-il, à l’échec. Profondément ancré dans l’étude des personnages principaux au détriment du suspense et de l’action, l’histoire intitulée en VO « To Catch a Killer » ou « Attraper un tueur » car l’individu est un inconnu, et non un terroriste, qui se révèle aux antipodes d’un personnage maléfique style « Se7en » ou d’un cerveau supérieur style Hannibal Lecter

Critique « Misanthrope » (2023) : Sueurs Noires ! - ScreenTune
Photo prise par Bertrand Calmeau © 2023 Vertical Entertainment / Filmnation

Les premiers plans dévoilent Baltimore, le soir du Réveillon mais en inversion… Une notion qui ne semble pas être un effet visuel gratuit tant il va renverser l’ordre des choses dans une histoire âpre, noire, à la mise en scène pleine de rigueur avec des moments forts comme la tuerie dans un shopping center dont l’horreur nous est dévoilée par caméras de surveillance interposées. 

L’enquêtrice Falco (l’actrice-productrice Shailene Woodley, la trilogie « Divergente » de 2014 à 2016) s’affirme progressivement comme une héroïne fascinante, jeune fille abîmée par la vie depuis l’enfance, qui contraste avec la figure quasi paternelle de Lanmark, l’agent du FBI (Ben Mendelsohn vu dans « Rogue One » ou « Ready Player One ») dont l’intégrité est menacée par les hypocrisies et les bassesses de ses supérieurs.

Critique « Misanthrope » (2023) : Sueurs Noires ! - ScreenTune
Photo prise par Bertrand Calmeau © 2023 Vertical Entertainment / Filmnation

« Misanthrope » est un film noir plutôt qu’un thriller psychologique il se rapproche du style Nordic noir comme la mini-série Octobre ou les romans de Jussi Adler Olsen et « Les enquêtes du Département V ». Des histoires mettant en scène des tueurs quasi semblables à nos voisins mais à la moralité ambiguë et aux motivations diaboliques…

Critique « Misanthrope » (2023) : Sueurs Noires ! - ScreenTune
Photo prise par Bertrand Calmeau © 2023 Vertical Entertainment / Filmnation

Un film au style bien particulier qui dénonce une fois encore le culte des armes à feu, les querelles entre services de police et la résilience d’une jeune femme…

L’histoire vous reste en mémoire et vous colle à la peau comme une sueur noire.

NOTE :

0 /10

Shailene Woodley (Golden Globe pour The Descendants 2010, la série « Big Little Lies ») campe une jeune femme fascinante, abîmée par l’existence, qui, à force de résilience remonte la pente et s’affirme. Un rôle magnétique qui apporte de l’humanité à une histoire sombre.

Le titre français laisse à désirer et en dit peut-être trop.

Yves Legrand – Le 22 juin  2023

Sources Photos : 

© 2023 Filmnation

Vous pourriez aussi aimer :

Critique « Agent Stone » (2023) : Gal erre ? - ScreenTune

Critique « Agent Stone » (2023) : Gal erre ?

Dans « Red Notice » (2021), Gal Gadot avait pour partenaires Dwayne Johnson et Ryan Reynolds. Cette fois, elle incarne l’ « Agent Stone » dans une version féminine assumée du célèbre 007 ou de l’Ethan Hunt de « Mission Impossible ».

Notre critique d’un film qu’on annonce comme une nouvelle franchise sur Netflix !

Lire plus »

contact.screentune@gmail.com