Publicités

La Reine des coupons (de réduction)

Queenpins

Inspiré de faits réels, « Queenpins » de Aron Gaudet et Gita Pullapilly raconte l’histoire d’un duo de femmes qui a bâti de toutes pièces une arnaque aux coupons de réduction et a réussi à amasser un trésor plus de 40 millions de dollars. Après « La Reine des Neiges », Kristen Bell devient la Reine des coupons.

Notre avis sans aucune réduction !

Critique « Queenpins » (2021) :La Reine des coupons (de réduction) - ScreenTune
© 2021 The Searchers

Synopsis :

Connie et JoJo sont meilleures amies mais aussi les reines des bons de réduction : elles tentent de s’acquitter de leurs factures en épargnant de l’argent sur leurs courses au moyen de coupons. Bien décidées à augmenter leurs revenus, elles décident de mettre en œuvre un ingénieux système de fraude aux bons et parviennent à escroquer les chaînes de supermarchés et les grands groupes pour une coquette somme. Mais alors que les comptes en banque des deux amies ne cessent de gonfler et que leur site de bonnes affaires compte désormais des millions de membres, elles se retrouvent dans le collimateur de deux agents chargés de découvrir l’origine de cette profusion de coupons ristourne…

Oyez Européens qui n’avez jamais patientés (parfois longtemps) à la caisse de chez Walmart (ou tout autre superstore américain) derrière une ménagère américaine munie d’une farde remplie de ces inestimables trésors que sont les coupons (qui sont aux USA un sport national aussi populaire que le Base-ball) ; passez votre chemin ! Cette histoire romancée n’est pas pour vous, pauvre non-américain qui ne connaissez guère (excepté en France) la frénésie autour des bons de réduction. Qui gratuit à l’achat de … ; qui gratuit en réunissant autant de codes-barres etc… Il n’y a aucune limite à la frénésie des ménagères pour ces précieux bons gratuits ou coupons de ristourne… A Las Vegas ce sont des milliers de livrets qui sont édités et distribués chaque semaine ; bien utilisés comme dans le film, votre note auprès des commerces, des casinos, des restaurants peut se réduire de 75% voire plus…Impensable pour nous Européens où il est interdit de vendre à perte ; pas aux USA où la stratégie marketing aime surtout faire le buzz !

Critique « Queenpins » (2021) :La Reine des coupons (de réduction) - ScreenTune
© 2021 The Searchers

Le sujet du film ne se résume heureusement pas à entasser des produits de consommation sans trop dépenser ; sous ses airs de comédie potache, elle s’inspire de la plus grande affaire d’escroquerie aux coupons de l’histoire des États-Unis et dénonce aussi la surconsommation.

Les deux charmantes copines ; Kristen Bell aussi futée que dans la série « Veronica Mars » et aussi cynique et ingénue que dans « Bad Moms » embarque dans son délire Kirby Howell-Baptiste, une jeune actrice noire qui nous démontre tout son talent après avoir triomphé dans « Why Women Kill » de Marc Cherry, on la retrouve aussi dans le récent « Cruella » avec Emma Stone. Nos arnaqueuses de grandes surfaces sont traquées par un improbable duo composé de l’inspecteur des magasins, Paul Walter Hauser qui auto-parodie son personnage du « Le Cas Richard Jewell » de Clint Eastwood et le super enquêteur de l’US Postal, le pince sans rire Vince Vaughn (« Freaky », « Serial noceurs »).

Critique « Queenpins » (2021) :La Reine des coupons (de réduction) - ScreenTune
© 2021 The Searchers

Le Team A+G inc. (soit le couple Aron Gaudet + Gita Pullapilly) à la fois scénaristes et réalisateurs réussit une comédie grinçante et un brin délirante qui malheureusement n’est pas universelle car son sujet parle davantage au public Nord-américain (tout comme le film « Présidents » parlait surtout aux Français des deux derniers quinquennats).

Cela n’enlève rien au bon moment que l’on ne passe ni à la performance jubilatoire des quatres acteurs précités.

Note : 6,5/10

Yves Legrand– Le 6 septembre 2021

Sources Photos :

  • © 2021 The Searchers

Vous pourriez aussi aimer :

Critique « Un Héros » (2021) : Mensonges & Réputation

Trois années après son escapade espagnole avec le moins convainquant « Todos lo saben » en 2018, avec Javier Bardem, Ricardo Darín et Penelope Cruz, Farhadi revient sur la Croisette en 2021 en compétition pour la Palme d’Or avec « Un héros », un film dont il a lui-même écrit le scénario. Verdict !

Lire plus »

contact.screentune@gmail.com