Espion malgré tout

My Spy

Revoici Drax, pardon Dave Bautista dans une comédie cette fois. Comme beaucoup d’autres avant lui l’ancien catcheur s’essaie à un nouveau genre après avoir donné la réplique à Ryan Gosling dans le sublime « Blade Runner 2049 » de Denis Villeneuve et avoir affronté Daniel Craig dans le « Spectre » de Sam Mendes. Une trajectoire qui rappelle celle de Dwayne Johnson alias « The Rock », reste à savoir si l’ancienne star de la WWE peut imiter son illustre prédécesseur.

Le voici dans une comédie d’action dans laquelle il reste monolithique voire parfois monosyllabique, notre avis sans trop vous divulgâcher votre sortie cinéma ci-dessous…                                         

Synopsis :

Important agent de la CIA, JJ (Dave Bautista) n’a plus qu’une seule chance de sauver sa carrière à la suite d’une mission ratée. Il est chargé de mener une opération en tant qu’agent infiltré d’observation d’une dangereuse famille de trafiquants d’armes. Mais il est rapidement démasqué par l’intrépide Sophie, une fillette de 9 ans membre de la famille. Elle promet à JJ de ne pas le trahir, à condition de lui apprendre le métier d’espion !

A l’ère des véhicules hybrides, voici le temps des films recyclés. Mélangez « Etroite surveillance »(Richard Dreyfuss, Emilio Estevez) avec « Baby sitter » (Vin Diesel) et ajoutez un zeste d’« un flic à la maternelle » (Arnold Schwarzenegger), secouez bien, ajoutez des glaçons (il y a une patinoire dans le film) et vous obtiendrez cette improbable comédie mi familiale mi-action.

Comme beaucoup d’anciens catcheurs qui ont déjà une belle filmographie, Dave Bautista surfe sur le succès des  « Gardiens de la galaxie » et essaye d’ajouter la comédie à sa palette. Même s’il est entouré des comédiens Kristen Schaal, Parisa Fitz-Henley et Ken Jeong, on ne peut pas dire que sa verve comique soit exceptionnelle ; si Arnold était déjà moqué pour son manque d’expression que dire de Dave. Heureusement la jeune Chloé Coleman (11 ans) dispose d’un charme irrésistible et d’un dynamisme qui assurent  au film un certain dynamisme.

Vous l’aurez compris le film de Peter Segal ne brille pas par son renouveau scénaristique ni par la subtilité de ses dialogues contrairement à « The Gentlemen » actuellement en salle. Il plaira peut-être à un public familial désireux de passer une petite soirée sans prise de tête ni violence excessive.

Il n’y a pas mort d’homme mais le cinéma n’a pas gagné un nouveau Capra.

Note : 5/10

Yves Legrand – Le 10 mars 2020

Vous pourriez aussi aimer :

contact.screentune@gmail.com

Fermer le menu